• Misa Lavkova Closier

Comment dire NON

Updated: Oct 19, 2018


Un NON c'est un NON et ça ne se discute pas. Dire NON à toutes les distractions que le monde nous propose est la manière la plus efficace de dire OUI à notre propre vie. À condition que nous ayons compris que nous avons une mission sur cette Terre, que nous avons une passion qui nous anime et que nous travaillons sur notre potentiel et nous en ferons bénéficier les autres.


L’opposition la plus féroce quand je propose aux clients de dire NON à ce qui n'est pas aligné avec leur propre projet de vie est:“je vais paraître égoiste”. Parfois, j’entends aussi “je vais me faire virer”.Dans les deux cas, c'est la peur qui parle, et non notre compassion ou notre bon coeur. La peur est notre vrai moteur et nous disons OUI par le manque de courage de dire NON.


Alors, comment dire NON sans peur? Voilà quelques outils:


-Remerciez d’abord

Que vous acceptiez ou vous refusiez, remerciez toujours. C’ est un signe de respect et de considération envers la personne qui vous propose quelque chose, et ça va faire mieux avaler la pilule d’amertume ou de déception si vous refusez.

Par exemple, un collègue vous invite à dîner chez lui. Vous ne voulez pas passer une soirée du week-end encore avec quelqu'un de bureau et vous avez besoin de passer du temps avec vos enfants: “Je te remercie, c’est très gentil d'avoir pensé à moi, mais je dois décliner ton invitation car ce week-end je veux passer mon temps en famille”.


-Dites NON avec clarté

Voici la clé d'un NON efficace. Si nous sommes clairs, nous n’aurons pas peur et notre interlocuteur sentira notre force tranquille et probablement n’insistera pas, ne s’offusquera pas. Néanmoins, nous devons TOUJOURS considérer et accepter les conséquences de notre NON. C’est un élément important de notre décision. Si nous sommes prêts à vivre avec les conséquences et les assumer, notre NON sera gentil mais ferme. Mais si nous considérons les conséquences d'un refus trop importantes ou difficiles pour notre relation avec l'autre personne, regardons comment notre OUI peut devenir un vrai OUI, un OUI conscient, plein et serein.

Récemment une cliente ne voulait pas aller à un dîner de Gala pour accompagner son mari. Elle était très fatiguée et la veille avait déjà à assistée à une soirée entre amis qui s’ est terminée au petit matin. À ma proposition de décliner gentiment, elle pensait qu'elle devait y aller car c’ était important pour son mari et elle voulait lui faire plaisir. Nous avons testé l’hypothèse de dire NON et assumer les conséquences. Elle était claire sur le fait qu'elle voulait faire plaisir à son mari qui se ferait une joie d’y aller avec elle. Nous avons travaillé sur la possibilité de dire OUI en exprimant son état de fatigue, son besoin de se reposer quand même, et cherchant une heure limite pour rentrer. Dans ce cas là, son OUI est devenu un OUI conscient, considérant les besoins de son mari ET les siens (et ils ont passé une merveilleuse -et courte- soirée ;)


-Dites la vérité mais évitez trop de détails

Nous avons envie de fournir une explication à notre NON pour nous sentir un peu mieux. La culpabilité nous fait parfois donner trop de détails, voir mentir. Rien n’ est plus dangereux que d’inventer des fausses excuses et se faire attraper avec un gros mensonge plus tard. Votre NON assertif qui vous apporterait du respect serait vite un NON d’un menteur et un trouillard qui ne s’assume pas. À l’époque des social médias, c’ est encore plus vrai que jamais.

Donc dites la vérité, mais vous n’êtes pas obligé de décrire la liste des choses que vous devez faire ou fournir la liste d'invités à une soirée à laquelle vous êtes déjà invité. Trop de détails ça sent toujours le roussi. D’ailleurs, vous n’avez besoin de vous excuser pour vivre votre vie, n’est-ce pas?

Je ne vous incite pas à refuser brutalement et sans penser à l'autre personne. La forme est importante même si le contenu ne change pas. Il est sûr aussi que votre NON à votre patron sera différent au NON à une amie ou à quelqu' un qui vous dérange dans la station de bus. L' autre extrême est a éviter aussi: un refus avec trop de sucre risque de devenir immangeable.

Vous refusez d'aider une amie dans son déménagement sous prétexte que vous êtes au fond de votre lit et vous postez sur FB ou Instagram les photos d’ une bamboula avec vos potes en même temps que votre amie déballe les cartons? Oups…


-Offrez une alternative

Si vous voulez soigner votre relation avec la personne en face de vous et vous y tenez vraiment, vous pouvez refuser mais en proposant une alternative. Ça peut être aussi simple que de dire: “Je ne peux pas maintenant, mais je vais bien regarder ton projet ce soir”. “J’ ai trop de projets en ce moment, mais je reviendrai vers toi la semaine prochaine”(et bien sûr vous vous manifestez la semaine suivante).

C'est certainement la manière la plus assertive dans les relations formelles. Vous devez dire NON à votre boss si la surcharge de travail met en risque la qualité du travail que vous êtes en train de fournir. C’est délicat, mais je vois souvent comment mes clients, à force d’avoir peur de perdre leur job s’ils disent NON, prennent des risques encore plus importants de se faire renvoyer en fournissant un travail médiocre, voir mauvais, du au stress et au manque du temps. (lire mon article Je n'ai pas assez de temps). Une bonne technique consiste à non seulement proposer une alternative, mais également demander de l’aide pour définir vos priorités du travail:“Je comprends

que ce dossier est urgent, mais je suis déjà sur le projet xxx qui requiert toute mon attention. Pouvez-vous m’aider à établir quel projet est prioritaire pour vous?”.

Il se peut que dans les relations amicales nous nous sentions plus à l'aise quand nous disons NON, mais parfois nous oublions de soigner la partie qui concerne la proposition d'une “alternative”. Si vous vous sentez vraiment à l'aise de dire à une amie que vous ne pouvez pas prendre un café avec elle, car vous êtes à fond dans votre visionnage en rafale de Netflix, ou au milieu d’ un livre passionnant, en réclamant votre liberté de faire ce que vous voulez quand vous voulez, je vous souhaite qu'elle soit une très bonne amie. Il est certainement plus attentionné de lui proposer une alternative et peut être elle lira un livre ou regardera le dernier épisode de votre feuilleton préféré avec vous la prochaine fois.


-Last but not least: vérifiez vos intentions

Est-ce que vous dites NON POUR vous ou CONTRE la personne qui est en face? Êtes-vous dans la gestion de vos priorités et de votre temps ou plutôt dans la manipulation et l’agressivité passive? La réponse n’ appartient qu’ à vous. Il y a certainement une manière plus mure d’ exprimer vos besoins et de les satisfaire car vous risquez de voir les gens auxquels vous tenez partir de votre vie.


Ces conseils étaient-ils utiles? Partagez vos expériences avec moi dans mon groupe From Stress To Success sur FB ou vous trouverez matériel et des tips tous les jours!

0 comments

Recent Posts

See All