• Misa Lavkova Closier

“Big Rocks” ou “Grands Cailloux”, une technique de gestion du temps



Prenez une carafe ou un bocal

Remplissez-la avec des gros cailloux: est-ce que c'est plein?

Remplissez-la avec des petites pierres: est-ce que c'est plein?

Remplissez-la avec du sable: est-ce que c'est plein?

Remplissez-la avec de l’eau: est-ce que c'est plein?


J’imagine qu'à chaque fois la réponse est OUI. J’imagine aussi que vous connaissez déjà la fameuse histoire “Put Bigs Rocks First” de Stephen Covey (on n'a pas changé l’équipe gagnante, j'ai déjà parlé de lui dans mon article sur les Covey’s Quadrants.)


Les grands cailloux représentent les choses qui sont IMPORTANTES pour nous, c’est notre QII. Les petites pierres sont à son tour des choses qui sont urgentes et importantes. Le sable répresente les choses qui ne sont pas ni urgentes, ni importantes, et l'eau les distractions de notre vie. Il est sûr que chacun peut les interpréter différemment, mais l’idée à retenir ici est que si nous remplissons notre pot avec des petits cailloux, ou directement avec de l'eau, oui, le pot sera plein, mais il n'y aura plus de place pour les gros cailloux (c'est-à-dire, pour les choses vraiment importantes).


Certains interprètent cette expérience comme une démonstration que nous pouvons remplir notre journée encore plus. Franchement, oui, c'est possible. Mais a quel prix!

Je fais souvent cette démonstration dans mes séminaires et j’utilise un bocal vide de Nescafé, et au lieu de cailloux j’utilise des balles de golf. Et quand je remplis le bocal vraiment à fond, est-ce que vous savez ce qui se passe? Je n’arrive plus à enlever les balles et le sable du bocal!


L’explication est simple: le sable sec prend moins de volume que le sable mouillé. Quand j’arrose les choses qui ne sont pas trop importantes mais qui sont urgentes, avec des futilités, ayant déjà les choses importantes et urgentes à ras-bord, ça coince. C'est l' overdose. Je craque.


Alors, quelle est ma conclusion personnelle de la technique Big Rocks? Placez vos choses les plus importantes dans le bocal. Ajoutez le reste, mais GARDEZ DU VIDE. (Qui a dit que le bocal DOIT être plein???) Gardez-vous un espace où il y a tout simplement RIEN. Rien de planifié, rien sur le calendrier, rien à fournir, rendre, arranger et organiser. Un vide pour juste respirer et savourer la vie, seuls, dans la nature, sans aucun objectif, ni deadline, ni intention.


RIEN FAIRE nous fait de la place pour ÊTRE.

Essayez avec précaution, vous risquez de vous sentir légers!

0 comments

Recent Posts

See All